L'arme Fatale X

Le constructeur taïwanais Sym étoffe sa gamme de scooters 125 cm3 avec l’introduction d’un nouveau modèle baptisé Jet X. Il vient en complément des deux Jet 14 déjà au catalogue depuis 4 ans. Le dernier-né de la marque se distingue par un gabarit compact, un design sportif et par un tarif toujours judicieusement placé.


Lancé sur le segment des scooters urbains compacts en 2017, le Jet 14 n’a pas traîné avant de rencontrer un certain succès. Alternative pertinente au Honda PCX, le natif de Taiwan est devenu la meilleure vente de scooters 125 cm3 Sym avec 704 immatriculations recensées en 2020. Fort de cet engouement, la famille s’agrandit avec la mise en concessions de ce nouveau Jet X. Si la base reste identique à celle de son petit frère, la comparaison s’arrête là. En effet, le Jet X 125 propose un look agressif, notamment au niveau de la face avant avec la présence de deux optiques full Leds. Une silhouette sportive marquée par la bulle fumée et le petit aileron arrière.


En matière d’équipement, le Jet X offre une dotation riche pour la catégorie : le tableau de bord, entièrement digital, dispense d’un chapelet d’informations utiles pour une utilisation quotidienne (compteur de vitesse, compte-tours, jauge à essence, horloge, totalisateurs kilométriques partiels). À l’instar de nombreuses productions actuelles sur ce segment de marché, le Jet X 125 se dote d’un système de démarrage sans clé (plus connu sous l’appellation Smart Key) et d’une alarme de série. La capacité de stockage sous la selle permet de loger un casque intégral, tandis qu’une boîte à gants dispose d’une prise USB. Avec ce nouveau venu dans la gamme, Sym poursuit son offensive sur le territoire français avec dans sa besace, de sérieux arguments face au Honda PCX et au Yamaha N-Max. D’autant que le Jet X 125 profite d’une garantie 5 ans ou 100 000 km et que son tarif de 3099 € (prix de lancement valable jusqu’au 30 avril) soit 200 € de moins que ses concurrents japonais peut s’avérer un atout supplémentaire.